Les Ami·es de la Terre soutiennent la réalisation de ce document sur l’impact du dérèglement climatique aux îles Fidji. Vous aussi soutenez-le !

Un film documentaire avec, par et pour les jeunes qui questionne cette crise climatique que nous traversons tous sans pouvoir la saisir. Plus qu’un désir de cinéma, ce projet apparaît comme une réelle nécessité, un véritable engagement.
Il est né de la conviction qu’il faut de nouveaux récits et de nouvelles manières de parler de ce sujet éminemment universel. Il réunit 4 ami.e.s travaillant dans le cinéma, qui ont le désir de traduire ce dérèglement climatique au travers d’expériences personnelles, nées de la rencontre entre citoyen.ne.s du même âge.

Synopsis
Perdues au milieu du Pacifique, les Îles Fidji s’effacent petit à petit sous les eaux, victimes collatérales d’un dérèglement insidieux. Le film part à la rencontre de la jeunesse fidjienne pour appréhender l’impact de ce bouleversement climatique sur leurs vies. Ce sont leurs témoignages qui deviennent petit à petit le porte-parole des espoirs, des doutes, des peurs et des colères de toute une génération à travers le monde.

Le projet
Alors que le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat) nous laisse 9 ans pour baisser nos émissions de gaz à effet de serre de 45%, le monde est face à un constat sans précédent. 9 ans, c’est le temps qu’il nous reste pour agir, avant l’irréversibilité des phénomènes, avant la période de non-retour. (Source : rapport du GIEC publié le 8 octobre 2018).

Les Îles Fidji, cet archipel de 300 îles, sont très représentatives de ce que l’on appelle l’injustice climatique : elles font parties des territoires les moins responsables du changement climatique. Le pays pèse seulement 0,006% des émissions mondiales de CO2. Il émettait 2 millions de tonnes de CO2 en 2017, pendant que la France en émettait 347 millions de tonnes. Et pourtant, c’est l’une des premières îles à sombrer sous les eaux.

L’enjeu de ce film documentaire est de dépasser les discours politiques, les chiffres et les rapports scientifiques. Donner cette tribune aux protagonistes est ainsi une manière de combattre l’indifférence, ne plus se contenter de la confiance faite aux expert.e.s, mais remettre une bonne fois pour toute l’humain au centre des préoccupations.

Il ne s’agit plus d’écouter et de lire froidement des articles de journaux tous plus catastrophiques les uns que les autres, il s’agit ici de ressentir.

Alors que la société s’attache à créer des déliaisons et de l’inimitié entre les individus, ce film créera du contact, des points de jonctions, et amènera de l’universel dans ce débat cloisonné.

Pourquoi les Ami·es de la Terre soutiennent ce projet ?

Les Ami·es de la Terre ont décidé de soutenir le projet car non seulement celui-ci aborde un sujet essentiel à nos yeux, à savoir ; le dérèglement climatique, mais surtout il l’aborde en donnant la parole aux personnes qui sont actuellement fortement touchées par ce phénomène. Comme le mentionne le paragraphe ci-dessous issu du dossier de présentation du film (Google drive), nous rejoignons l’équipe du film dans la nécessité de créer de nouveaux récits.

Donner cette tribune à mes protagonistes est ainsi une manière de combattre l’indifférence, ne plus se contenter de la confiance faite aux expert.e.s, mais remettre une bonne fois pour toute l’humain aux centres des préoccupations. J’ai la conviction qu’il faut de nouveaux récits et de nouvelles manières de parler de ce sujet éminemment universel. Je souhaite donc ouvrir une brèche et rencontrer les visages que cette lutte incarne.

En soutenant ce film, nous soutenons la création d’un nouvel outil pédagogique qui nous permettra, comme le mentionne le dossier de présentation du film, de faire dialoguer, par l’intermédiaire du film, la jeunesse du Pacifique et la jeunesse Occidentale, au quotidien fondamentalement différent mais que le combat contre le dérèglement climatique unit au plus haut point. Il s’agira, grâce au tournage, en allant sur place à leur rencontre, de partager les questionnements qui relient ces deux jeunesses et approfondir ensuite ces sujets dans le cadre de ciné-débat lors de la diffusion du film.

Vous entendrez du coup encore parler de ce film ;-) !

Vous aussi, soutenez-le !

Une campagne de financement participatif est actuellement en cours. Celle-ci permettra, en cas de succès, à l’équipe du film de couvrir la totalité des frais de tournage sur place et les assurer de pouvoir partir sans attendre d’autres sources de financements qui sont encore incertaines.