Aujourd’hui, les agriculteur.rices sont contraint.es de changer leur mode de fonctionnement pour pouvoir s’adapter aux changements dans les périodes de précipitations et de sécheresse. À travers ces deux témoignages, nous vous proposons de découvrir la réalité quotidienne d’une maraîchère et d’un éleveur, ainsi que différentes pistes de solutions pour faire face au stress hydrique telles que les systèmes d’irrigations, le rôle de la biodiversité ou les circuits courts.

Témoignage de Dorothée Swine, maraichère bio à Limal.

Témoignage de Bruno Denis, éleveur à Fauvillers.

Vidéos réalisées par Frédéric Muhl, en partenariat avec Construire un Déclin et les Ami.es de la Terre, et avec le soutien de la Fondation Mycélium.