Lindsay a interpellé les parlementaires européens par rapport au gaspillage alimentaire ! Ceux-ci lui répondent...

Dans le cadre du projet « Europe in Solidarity » de nos collègues Friends of the Earth Europe nous organisons un « Parcours citoyen : promouvoir le dialogue pour plus de solidarité ». Ce parcours comprend une série d’ateliers participatifs organisés avec le Service Citoyen pour stimuler le dialogue autour des valeurs de solidarité, de justice globale, de démocratie citoyenne et d’engagement. A l’issue de chacune de ses journées, les jeunes ont la possibilité d’interpeller les parlementaires européens au travers de capsules vidéos. Ces capsules sont ensuite envoyées personnellement aux différent·e·s parlementaires concerné·e·s.

Lors de l’atelier du 20 mai intitulé "Déjoue ton assiette !" sur l’alimentation et l’agriculture, Lindsay a interpellé aux parlementaires par rapport au gaspillage alimentaire.

Cette vidéo a été envoyée aux parlementaires européens suivants :

  • Madame la députée ARENA Marie, présidente de la sous-commission "droit de l’homme" et membre suppléante de la santé publique et de la sécurité alimentaire.
  • Madame la députée FRANSSEN Cindy, membre de la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire.
  • Monsieur le député LUTGEN Benoît, membre de la commission de l’agriculture et du développement rural.
  • Madame la députée MATTHIEU Sara, membre de la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire.
  • Madame la députée RIES Frédérique, membre de la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire.
  • Monsieur le député TARABELLA Marc, membre de la commission de l’agriculture et du développement rural
  • Monsieur le député VANDENKENDELAERE Tom, membre suppléant de la commission de l’agriculture et du développement rural.
  • Madame la députée VAUTMANS Hilde, membre suppléante de la commission de l’agriculture et du développement rural

Les réponses des parlementaires :

  • Réponse par mail de Monsieur le député LUTGEN Benoît, membre de la commission de l’agriculture et du développement rural :

Mesdames, Chère Lindsay,

Je tiens à vous remercier pour votre question. La réduction des déchets alimentaires est en effet un défi important. Ce défi peut être triplement gagnant : il permet de sauver des aliments destinés à la consommation humaine, de réaliser des économies pour les producteurs primaires, les entreprises et les consommateurs, et de réduire l’impact environnemental et climatique de la production et de la consommation alimentaires.

Cependant, il reste encore beaucoup à faire. C’est pourquoi la Commission européenne présentera deux propositions législatives. La première consistera à réviser les règles relatives au marquage de la date sur les denrées alimentaires. Aujourd’hui, les aliments sont étiquetés avec la mention : à consommer avant le. Cette mention doit être remplacée par "à consommer de préférence avant", ce qui laisse au consommateur le choix de consommer l’aliment même après la date. Cette proposition peut sembler simple, mais elle peut permettre d’économiser beaucoup de nourriture. La proposition sera lancée l’année prochaine, en 2022.

Une deuxième proposition fixera des objectifs nationaux de réduction des denrées alimentaires. Cette législation obligera les États membres de l’UE à surveiller et à réduire leurs déchets alimentaires. La proposition sera publiée au début de l’année 2030.

En tant que parti, le cdH soutiendra les deux propositions et cherchera à les rendre aussi ambitieuses que possible. Comme vous avez pu le lire, ces propositions sont en accord avec le programme de notre parti.

  • Réponse par mail de Monsieur le député VANDENKENDELAERE Tom, membre suppléant de la commission de l’agriculture et du développement rural :

Chère Madame,

Cet été, j’ai reçu plusieurs interpellations des jeunes en mission de Service Citoyen. Pour les réponses à toutes les interpellations, je dois (malheureusement) me limiter aux positions qui ont été clarifiées dans notre programme de parti. En particulier, je réfère aux pages 127-134 dudit programme : https://www.cdenv.be/storage/main/programma-standpunten-integrale-programmatekst.pdf. En outre, je réfère à notre position par rapport à la PAC : https://www.cdenv.be/actua/27-landbouwministers-nemen-standpunt-in-over-gemeenschappelijk-landbouw-beleid/.

En ce qui concerne le gaspillage de nourriture, j’ai encore les informations suivantes à vous partager :

  • En moyenne, un citoyen flamand gaspille 37kg de nourriture par an.
  • Une révision de la législation sur les dates d’expiration est prévue au cours de l’année prochaine. Il importera surtout d’augmenter la connaissance des consommateurs.
  • Nous attendons également des objectifs législatifs et obligatoires pour les États Membres pour le gaspillage de nourriture. Je partage d’ailleurs ces objectifs.

Bien à vous,

Tom Vandenkendelaere

Les Amis de la Terre-Belgique soulignent avec gratitude le soutien financier de l’Union européenne. Le contenu de la publication relève de la seule responsabilité des Amis de la Terre-Belgique et ne peut aucunement être considéré comme reflétant l’opinion de l’Union européenne. Le Parlement européen ne peut nullement être tenu responsable de l’utilisation qui pourrait être fait des informations qui y sont présentées.

JPEG - 728.1 ko