Les Amis de la Terre Europe saluent le vote du Parlement Européen pour une réduction des objectifs en matière de bio-carburants

De plus en plus, il devient évident que les agro-carburants ont un impact largement négatif sur le prix des denrées alimentaires, la vie des populations et la biodiversité. De plus, ils ne constituent pas une solution pour combattre le changement climatique.

Les Parlementaires Européens se sont récemment prononcés en faveur d’un chiffre revu à la baisse pour la part des agro-carburants dans le secteur des transports : de 4 pour cent d’ici 2015, par rapport à la proposition initiale de 10 pour cent d’ici 2020.

Le Parlement s’est également prononcé pour l’incorporation de véhicules électriques ou à l’hydrogène pour réduire potentiellement l’usage des biocarburants.

Ce vote signifie que le Parlement Européen reconnaît que les biocarburants font pire que mieux.

Les Amis de la Terre Europe ont réitéré leur appel pour que tout objectif de recours aux biocarburants soit complètement rejeté et pour que des normes plus sévères relatives aux voitures mises sur le marché soient adoptées, ce sur quoi les Parlementaires doivent voter début septembre.

Plus d’information : Adrian Bebb, Coordinateur de la campagne Agrocarburants, Amis de la Terre Europe, adrian.bebb[at]foeeurope.org