Les Amis de la Terre (Friends of the Earth) constituent le plus grand réseau mondial d’organisations environnementales avec plus de 70 groupes membres nationaux et quelques 5000 groupes locaux d’activistes sur tous les continents. La fédération internationale des Amis de la Terre est fortement décentralisée. Elle se compose d’organisations autonomes partageant toutes la même analyse des causes à la racine des problèmes environnementaux actuels les plus graves.

Articles dans cette section

  • AT-France : Prix Pinocchio 2014 !

    "Shell, GDF Suez et Samsung remportent les Prix Pinocchio 2014 !" Paris, le 18 novembre 2014 - Après le lancement du vote public le 9 octobre dernier, Les Amis de la Terre, en partenariat avec Peuples Solidaires - ActionAid France et le Centre de Recherche et d’Information pour le Développement (...)
  • Nouvelles de FOE pour juin, juillet et août

    FOEE juin – juillet – août 2014 22/5 publication par les AT d’une recherche sur WIMAR le plus grand négociant en huile de palme au monde qui poursuit la déforestation abusive et l’accaparement de terres en Indonésie, Ouganda et Nigeria. Wimar est fiancé par HSBC, DB et Rabobank. 28/5 Les AT (...)
  • Position de FoEE sur l’accord transatlantique

    En mai, FoEE a poursuivi son action pour que les accords USA - Europe sur le commerce que K. DE GUCHT qualifie « d’obligatoirement discrètes » soient moins secrètes. Même le Parlement Européen est peu informé à ce sujet. Ils ont des aspects environnementaux inquiétants. Les firmes pourraient attaquer (...)
  • Écosse : développement d’un projet citoyen éolien d’envergure

    Les communautés locales de FoE Ecosse ont remporté un accord d’une valeur record de 13 million de livres (environ 15,6 millions d’euros) d’une société multinationale française qui se prépare à construire un champ éolien près d’Edinbourg. Une solide tranche des profits des 22 turbines à vent prévues à (...)
  • AT-France : Prix Pinocchio 2013, le vote est lancé !

    Comme chaque année, les Amis de la Terre-France organisent les Prix Pinocchio du développement durable. Leur but ? Illustrer et dénoncer les impacts négatifs de grandes entreprises, en totale contradiction avec l’image responsable qu’elles aiment à se (...)
  • La Biodiversité sacrifiée sur l’autel de la productivité

    La Cour de Justice, par sa décision rendue hier dans l’affaire Kokopelli c. Baumaux, vient de donner un satisfecit intégral à la législation européenne sur le commerce des semences. Pourtant, le 19 janvier dernier, son Avocat Général nous donnait entièrement raison, en estimant que l’enregistrement (...)