A l’initiative de notre groupe décroissance et simplicité volontaire, nous étions, ce dimanche 14 octobre, plus de 70 personnes dans le grenier de l’arsenal de Namur à participer à la conférence-atelier :
Vivre plus simplement, agir pour un monde meilleur : quels apports la communication non violente peut-elle nous apporter pour mener à bien ces deux défis ?

Thomas d’Ansembourg, un des formateurs belges en Communication Non Violente CNV parmi les plus reconnus, avait accepté notre invitation et a remarquablement présenté les bases de la CNV puis développé les enseignements de cette approche d’une communication respectueuse de nos besoins fondamentaux et de ceux des autres autour des 2 thématiques de fond de cette conférence.

Notre orateur du jour - auteur des best-sellers : « Cessez d’être gentil, soyez vrai - être avec les autres en restant soi-même » et « Etre heureux, ce n’est pas nécessairement confortable » aux Ed. l’Homme - a pris appui sur une présentation de Sophie Dufour de IEW pour « agir pour un monde meilleur » et celle de Ezio Gandin des Amis de la Terre pour « vivre plus simplement ».

photo prise lors de la conférence

Cette première rencontre entre la CNV et la Simplicité Volontaire SV constitue une étape importante dans le développement de la SV que nous soutenons depuis plus de 2 ans à travers des conférences et la création de groupes de SV. Avec la pratique de la CNV, nous avons de nouvelles pistes pour nous aider à vivre plus simplement, à nous désencombrer le cœur et l’esprit, à ralentir, à construire des liens plus enrichissants avec nos proches.

Ce moment fort ne restera pas sans lendemain car une petite trentaine de personnes se sont directement inscrites pour poursuivre ce travail sur soi et avec les autres dans le cadre d’un stage de quelques jours avec Thomas d’Ansembourg.

Si vous êtes intéressés par cette thématique, si vous souhaitez participer à ce stage qui se tiendra très probablement au début du printemps 2008, merci de contacter nos bureaux à Dave ou Cathy